• ☻ J'ai vu aujourd'hui un film absolument superbe : Les intranquilles de Joachim Lafosse

    Grâce à mon inscription à la Médiathèque de la Côte d'Or, j'ai pu visionner gratuitement aujourd'hui ce film très fort de Joachim Lafosse, Les intranquilles, sorti il y a un peu plus de six mois, avec trois excellents acteurs : Leïla Bekhti, Damien Bonnard et Gabriel Merz-Chammah.

    Inspiré du vécu du réalisateur belge Joachim Lafosse (À perdre la raison), dont le père est maniaco-dépressif, Les Intranquilles nous amène dans le quotidien de Leïla (Leïla Bekhti) et Damien (Damien Bonnard), un couple très amoureux qui vit en symbiose avec son petit garçon, Amine (Gabriel Merz Chammah). Damien Bonnard y joue un artiste peintre bipolaire qui rend la vie impossible à sa femme et à leur enfant.

    "Mais ça pourrait être un autre symptôme comme l'alcoolisme, assure-t-il. Quand un grain de sable s'insinue dans la mécanique d'une histoire d'amour et d'une famille, comment gère-t‑on? Le conjoint devient un garde-malade, ça implique beaucoup de souffrance, de fatigue et de sacrifices."

    J'ai énormément apprécié ce film qui, au départ, me paraissait un peu lent mais dans lequel je suis entrée par la suite pleinement grâce aux prestations exceptionnelles des deux acteurs et du jeune Gabriel Merz-Chammah qui joue leur fils.

    Damien Bonnard dans le rôle du peintre

    J'ai vu un film absolument superbe : Les intranquilles de Joachim Lafosse

     

    Leïla Bekhti est dans le film la mère d'Amine (Gabriel Merz-Chammah)

    J'ai vu un film absolument superbe : Les intranquilles de Joachim Lafosse

    La bande annonce

    Joachim Lafosse est un réalisateur belge qui a remportés plusieurs récompenses dans différents festivals comme la Mostra de Venise, le film francophone de Namur, le Magritte du cinéma, les Césars (meilleur film étranger)...

    J'ai appris en faisant des recherches que le petit garçon de seulement huit ans qui joue très bien a appris ses rôles tout seul. Il faut dire que c'est le petit-fils d'Isabelle Huppert !

    L'inscription à la Médiathèque de la Côte d'Or donne droit à trois films récents par mois, la presse quotidienne - régionale mais pas que -, l'apprentissage des langues, et même l'écoute de musique.

    Contente !


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :